DIGITAL DRAGON

DIGITAL DRAGON

16-17 mai

DEV PLAY

DEV PLAY

25-26 Octobre

2 étapes

2 étapes

2 marchés dynamiques

L'industrie du jeu vidéo en Roumanie

L'industrie du développement de jeux vidéo en Roumanie a rapporté en 2020 218 M USD de revenus (178 M EUR), soit une augmentation de 19% par rapport à 2019, selon l'enquête annuelle de l'Association des Développeurs de Jeux Vidéo en Roumanie (RGDA).

Vingt-deux jeux vidéo ont été développés en Roumanie en 2020, notamment Watch Dogs : Legion et FIFA21, créés dans les bureaux locaux d'Ubisoft et d'Electronic Arts, a indiqué la RGDA.

Des studios indépendants ont également développé des jeux ayant reçu bénéficié d’une reconnaissance internationale, comme Door Kickers 2 : Task Force North (KillHouse Games), Zombieland : AFK Survival (Metagame) ou Football Rivals (Green Horse Games).

Au total, le nombre de jeux développés en 2020 a dépassé le nombre de jeux sortis en 2018 et 2019 réunis, a indiqué l'association.

Si le nombre de studios locaux développant des jeux vidéo est passé de 100 en 2019 à 120 en 2020, ceux-ci sont répartis de manière plus dispersée dans le pays. Cela signale que de nouvelles régions deviennent attractives pour les développeurs locaux, d'autant plus que le travail à distance devient la norme dans le secteur, a expliqué RGDA. Au total, 52% des studios roumains se trouvent à Bucarest, 15% à Cluj-Napoca, 5% à Iași, 5% à Timișoara et 3% à Brașov. Par ailleurs, 20% des studios sont actifs dans des villes plus petites telles que Botoșani, Târgu Mureș, Alexandria, Brăila, Arad ou Turda.

Contrairement aux années précédentes, davantage d'entreprises roumaines ont attiré ou prévoient d'attirer des fonds étrangers pour le développement (53 %), signe d'une industrie locale mature, selon l'association. En outre, plus de 6 000 personnes étaient employées dans les studios locaux en 2020.

Les dix premières entreprises en termes de chiffre d'affaires sont Ubisoft Romania, Electronic Arts Romania, Gameloft Romania, Amber Studio, Playtika, Ati Studios, Super Hippo Games, Quantic Lab, Green Horse Games et AMC Romania.

En 2020 et dans la première partie de 2021, l'industrie locale n'a pas ressenti l'impact de la crise sanitaire mais a bénéficié d'un intérêt considérable de la part des développeurs étrangers, a indiqué RGDA. GreenHorse Games a été racheté par Miniclip, Whyttest par Testronic et AMC Romania par Keywords Studios. De plus, de nombreux studios internationaux ont ouvert des bureaux en Roumanie : Funcom, Kolibri Games, Wolcen ou Ten Square Games.

L'industrie du jeu vidéo en Pologne

en Pologne, les développeurs de jeux auraient généré un revenu combiné de plus de 470 millions d'euros. Le marché est en croissance depuis 2016 maintenant, et enregistre une hausse notable de 32 % entre 2018 et 2019 ; durant cette période, les revenus des développeurs passent ainsi de 364 millions d'euros à 479 millions d'euros.

L'import export pèse également dans la balance : 96 % des revenus totaux des développeurs polonais est généré par d'autres marchés, et 97 % des dépenses de consommation concerne des jeux développés en dehors du pays.

Le plus grand succès vidéoludique de la région est évidemment attribué à The Witcher, les jeux la franchise s'étant vendus à plus de 50 millions d'exemplaires. À la fin de l'année 2019, The Witcher 3 : Wild Hunt comptabilisait à lui seul environ 28,3 millions de copies dans le monde. La licence occupe une place prédominante dans les chiffres globaux, à tel point que le rapport propose également des chiffres isolés, sans y inclure les productions de CD Projekt. Ainsi, on constate que les revenus des développeurs augmentent de façon annuelle de 27 % ou 28 % depuis 2016. Seul, CD Projekt, enregistre une croissance qui peut varier entre 7 et 32 %.

Le pays compte à ce jour 440 studios, avec un total de 9 710 employés. CD Projekt Red en accueille 900.

Certains développeurs ne sont pas en reste. Le rapport mentionne notamment le succès de Huuuge Games, Ten Square Games, 11 Bit Studios (Frostpunk), ainsi que Techland, créateurs de Dying Light. Enfin selon les chiffres de Newzoo, avec 16 millions de joueurs, le marché de la consommation représenterait 596 millions de dollars, soit le 20e le plus important du monde.

Notre Offre

📝NOS OFFRES:

Business Expedition : 2 600€ HT

  • Rencontre avec les écosystèmes du jeu vidéo en Pologne et en Roumanie
  • Action de communication et de promotion de la délégation auprès de l'écosystème du  jeu vidéo local 
  • Sensibilisation de l'écosystème Polonais et Roumain sur la présence de la délégation en vue de décrocher des rdv.

Pour toute autre demande, nous consulter!, on vous trouvera la meilleure solution!

🔴Mission éligible au chèque relance export*: 50% de prise en charge de vos frais de participation éligibles plafonné à 2500€, rapprochez vous de votre conseiller international ou des interlocuteurs de cette mission; Exemple de la business expedition à 2600€ : 1300€  remboursés avec le chèque relance*.

*Prolongement de la date de réalisation de prestations éligibles au Chèque Relance Export jusqu’au 15/10/2022. Le dossier d’éligibilité doit être envoyé au plus tard à la cellule de gestion le 30/06/2022 (et avant la réalisation de la prestation).

 En participant à cette mission, vous pouvez bénéficier d'un tarif préférentiel avec notre partenaire Air France. ️  

Pour toute information complémentaire sur l'événement, veuillez contacter notre équipe :

Patricia BALLUM

patricia.ballum@businessfrance.fr

+33 1 40 73 36 83

Sorina MOLDOVANU

sorina.moldovanu@businessfrance.fr

+40 75 407 26 84