Cameroun: 6,5Mds EUR

Cameroun: 6,5Mds EUR

pour la modernisation du système de santé

RDC : 9 Mds EUR

RDC : 9 Mds EUR

pour la reconstruction d'un système de santé exsangue

Echanges et rencontres

Echanges et rencontres

durant l'événement

Focus marché Cameroun

Entre 2014 et 2021, l'Etat du Cameroun qui est le premier investisseur dans le secteur de la santé a engagé près de 5,41 Mds EUR pour développer le système de santé. 1/3 de ce montant a été dévolu à la réalisation des infrastructures, dont en grande partie des infrastructures dites de premier contact. Il a aussi permis d'engager un ambitieux programme de construction et de rénovation de 11 hôpitaux de référence, toujours en cours. Parallèlement à la poursuite de ce programme, un nouveau plan d'investissements d'un montant de 6,5 Mds EUR a été annoncé pour la période 2021-2025, avec pour objectif principaux l'adaptation des infrastructures de santé à l'évolution du contexte sanitaire et l'amélioration de l'accès aux soins. Aussi, plus de la moitié de cette enveloppe sera destinée à trois types de programmes:

  • Programmes d'infrastructures: développement de 3 grands plateaux multifonctionnels (1000 lits en moyenne) et construction de centres d'excellence spécialisés dans les prises en charge en oncologie, neurologie, cardiologie, endocrinologie ou des accidentés. En effet, les maladies relevant de ces spécialités représentent désormais la première cause de mortalité hospitalière (43% en 2020) -  alors même que les moyens de dépistage manquent - et constituent un problème majeur de santé publique, au même titre que les maladies tropicales et infectieuses pour lesquelles les plateaux techniques existants ont été dimensionnés;
  • Programme de transformation digitale: près de 200 M EUR du programme public seront destinés au développement des infrastructures et services télémédecine, de e-santé et de surveillance épidémiologique;
  • Programme de développement de l'accès aux soins: la mise en service d'un système d'enrollement et de gestion d'une couverture santé universelle pour plus de 20 M de personnes.

Ce plan d'investissements public va se financer principalement sur le budget de l'Etat, dont une part importante de ressources d'emprunt auprès de bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux. En complément, l'Etat souhaite s'associer à des investisseurs privés dans le cadre de Partenariats Publics Privés pour développer certains projets d'infrastructures, tels que les grands hôpitaux multifonctionnels dont le coût de mise en oeuvre est estimé à plus de 400 M EUR.

Cette démarche, inédite dans le secteur de la santé, apparait comme une reconnaissance du rôle de plus en plus important joué par le secteur privé dans le développement des infrastructures et services de santé. En 2021 par exemple, les encours d'investissements privés pour les 5 années à venir s'élevaient à près de 300 M EUR, avec là aussi une prédilection pour le développement de plateaux techniques spécialisés.

Focus Marché République Démocratique du Congo

Un territoire immense et une forte démographie (90 M d’habitants) font de la République Démocratique du Congo un pays à la couverture sanitaire complexe. Qui plus est, près de 3 décennies d’instabilités politiques et de guerres civiles ont fortement détérioré ses infrastructures et son système de soins qui demeure en grande partie tributaire de l’assistance humanitaire internationale. La remise en état de fonctionnement des infrastructures et du système de soins apparait donc comme une des grandes priorité de la reconstruction du pays.

En 2016, le Gouvernement congolais a élaboré un plan de développement sectoriel de 9 Mds EUR sur 5 ans, lequel n'a pas pu être exécuté, en dépit d'une mobilisation exceptionnelle des institutions financières internationales. A titre d'exemple, la Banque Mondiale et l'Union Européenne ont respectivement approuvé des projets d'une valeur 1,4 Md et 145 M EUR pour la construction et la réhabilitation des plusieurs infrastructures à travers le pays. En dépit des retards, les projets visés par ces financements demeurent actifs et font pour certains l'objet de nouvelles consultations lancés depuis le début de cette année 2022. Dans le même temps, de nouveaux engagements d'une valeur de près de 4 Mds EUR ont été appouvés en faveur du secteur de la santé en RDC, ce qui sans doute donnera lieu à de nouvelles opportunités.

A propos du French Healthcare Business Seminar

Le French Healthcare Business Seminar Afrique centrale est un évènement d’échanges et de rencontres entre les promoteurs de projets d’infrastructures et d’accès aux soins de santé au Cameroun et en RDC et les opérateurs français spécialisés dans les solutions d’études, de construction, d’équipements, financement et d’exploitation des systèmes de santé.

L'évènement vise la mise en relation des porteurs de projets d'infrastructures de santé publics et privés avec une offre française de solutions adaptées pour chaque marché et chaque projet/programme.

Il consistera en une mission itinérante avec 2 étapes au Cameroun et République Démocratique du Congo sur la même semaine. Le programme général de chaque étape comprend 3 types de séquences avec des objectifs spécifiques:

  • Séquence 1 - Conférences et tables-rondes: présentation des marchés, des acteurs et des stratégies et programmes d'investissements;
  • Séquence 2 - Ateliers projets: rendez-vous collectif avec un donneur d'ordre ou une agence d'exécution dans le cadre d'un projet qualifié;
  • Séquence 3 - Rendez-vous individuels avec des acteurs institutionnels et donneurs d'ordre.

En complément de ce programme général, des actions personnalisées pevent être envisagées à la demande des entreprises.

Pour toute information complémentaire sur l'événement, veuillez contacter notre équipe :

Patrick BASSOM

patrick.bassom@businessfrance.fr

+237 233 42 90 62

Julien COMPIEGNE

julien.compiegne@businessfrance.fr

+33 1 40 73 34 26