DES OPPORTUNITES

DES OPPORTUNITES

Concrètes et réalisables sur la zone

70Mds € D'INVESTISSEMENTS

70Mds € D'INVESTISSEMENTS

dans les infrastructures routières et ferroviaires

DES FINANCEMENTS

DES FINANCEMENTS

très importants de l'UE pour ces grands projets

DES PROJETS AMBITIEUX ET INNOVANTS

Les pays de la zone Europe Centrale et Orientale développent des projets ambitieux en matière d’infrastructures de transport, en s’appuyant notamment sur les fonds européens ou le soutien des bailleurs internationaux. 
Ces projets concernent à la fois le développement et la modernisation des réseaux ferroviaires, routiers, aéroportuaires, portuaires mais aussi la mise en place de solutions innovantes et efficaces de gestion des infrastructures ou de systèmes de transport intelligent.

Pologne : le pays  compte actuellement 220 projets ferroviaires (16 milliards d’euros) et développe son réseau routier (51 milliards d’euros d’investissements prévus sur 2014-2023). Le pays envisage aussi de quasiment doubler ses capacités aéroportuaires d'ici 2035.

République tchèque : le pays est engagé dans de nombreux projets d’infrastructures de transport, avec un budget de près de 5 Mds EUR en 2021. Parmi les projets les plus importants : la mise en service de 210 km d’autoroutes d’ici 2022, le développement de premières lignes ferroviaires à grande vitesse, l’amélioration de la sécurité ferroviaire, la construction de la ligne D du métro pragois et le développement des infrastructures de mobilité électrique.

Roumanie : l'infrastructure de transport roumaine est sous-développée et a besoin d'investissements et de modernisation. 19 Mds EUR d’investissements sont prévus pour le secteur ferroviaire sur la période 2015-2030. Parmi les autres projets : la construction de deux aéroports, l’agrandissement et la modernisation d’aéroports existants, la construction de 6 800 km de routes dont 1 500 km d’autoroutes et plus de 1 300 km de routes express.

Ukraine : qu'il s'agisse des infrastructures routières (4 Mds EUR d’investissements), de la reconstruction et de la modernisation des aéroports, de l'amélioration des infrastructures ferroviaires, ou des besoins en stations de recharge de véhciules électriques, l'Ukraine a fait de la modernisation et du développement des infrastructures une priorité.

EXEMPLE D'OPPORTUNITÉS

Pologne - Autorité du Port de Gdansk

  • Projet : Extension du Port de Gdańsk au travers de la construction du « Port central » (prévu sur 1400 hectares de surface d’eau et 410 hectares de surface terrestre).
  • Budget : Coût estimé à 12 Mds PLN (2,7 Mds EUR). Projet réalisé sous la formule PPA
  • Besoins : 19 km de quais d’exploitation, 8,5 km de brise-lames, 4 ponts tournants, trois voies d’approche et 9 terminaux. Les autorités du port ont réalisé l’année dernière une procédure pour déterminer les potentiels investisseurs / locataires des futures nouvelles surfaces.

République tchèque - Gestionnaire du réseau ferroviaire Sprava Zeleznic

  • Projet : Construction des premiers tronçons de lignes à grande vitesse en République tchèque (VRT 1 et 2)
  • Budget : Environ 70 M EUR pour la phase de préparation d’ici 2023, puis environ 800 M EUR/an pour la phase de construction à partir de 2025.
  • Besoins : Différentes études territoriales et environnementales dans le cadre de la préparation de trois tronçons pilotes de LGV, le savoir-faire français étant particulièrement reconnu. Lancement du projet de construction dès 2025.

Roumanie - Mairie de Cluj-Napoca

  • Projet : Construction d’une première ligne de métro dans la ville de Cluj-Napoca en Roumanie.
  • Budget : 5,67 Mds RON (env. 1,2 Md EUR), le projet bénéficiera de financements non-remboursables au travers de plusieurs programmes européens et roumains.
  • Besoins : Ligne d’environ 15km/14 stations, d’une capacité de 9000 à 15 000 passagers/h par direction et d’une vitesse commerciale de 40km/h. Un appel d’offres pour une étude de faisabilité sera bientôt publié.

Ukraine - Aéroport International "Boryspil"

  • Projet : Reconstruction de l’aire de mouvement n°2 de l’aéroport international de Kiev (« BORYSPIL »)
  • Budget : le projet sera financé par un prêt de 270M EUR accordé par EIB
  • Besoins : le projet prévoit la reconstruction de la piste d’atterrissage (18R-36L), des pistes de circulation et d’autres infrastructures liées, y compris l’éclairage au sol et des systèmes d'atterrissage aux instruments.

UN ACCOMPAGNEMENT SUR-MESURE ET FLEXIBLE

1 - Informez-vous le potentiel de la zone

  • Mardi 30 mars de 11h à 12h15 Webinaire : « Infrastructures de transport & mobilité : quelles opportunités sur la zone Europe Centrale et Orientale ? »
  • Inscription gratuite mais obligatoire ICI
  • Présentations du contexte, des projets, des opportunités et des clés de réussite dans ces pays - Intervention des experts Business France & témoignages

2 - Priorisez les marchés à prospecter (facultatif)

  • Priorisation de marchés sur 4 pays et sélection du marché à potentiel pour votre offre
  • Afin de vous aider à sélectionner les marchés à potentiel et les hiérarchiser pour votre projet, nous remonterons les données relatives à 10 critères (4 macros et 6 sur-mesure) 
  • Livrable : Synthèse détaillée & recommandations.

3 - Se préparer à l’approche de ces marchés

  • Coaching collectif le 24 juin 2021 : pratique des affaires dans la zone, facteurs-clés de succès, procédures d’achats et appels d’offres publics, financements et grands projets, avec des experts.

4 - Rencontrez de nouveaux clients et partenaires

  • Cadrage avec un expert sectoriel
  • Identification et validation de la cible de prospects
  • Approche et relance des prospects ciblés
  • Livrable : Rapport de prospection et préparation + programme de rendez-vous individuels

Pour toute information complémentaire sur l'événement, veuillez contacter notre équipe :

Magali VUILLAUME

magali.vuillaume@businessfrance.fr

38044 590 22 08

Guillaume ANFRAY

guillaume.anfray@businessfrance.fr

+33 1 40 73 34 52

Magali VOISIN-RATELLE

magali.voisin-ratelle@businessfrance.fr

+420 251 171 799